T'as le blues Baby....



Vous avez le moral dans les chaussettes, les jours raccourcissent, votre bonne humeur en prend un coup...


S'agirait-il des prémices d'une dépression saisonnière?


Qu'est-ce que c'est une dépression saisonnière, quels sont les symptômes? quelles sont les causes, quelles possibilités pour vous aider et que peut faire la naturopathe que je suis, pour vous???



Alors commençons par le début: c'est quoi une dépression saisonnière, quels sont les symptômes?


C'est assez fréquent à l'approche de l'hiver, les arbres perdent leurs feuilles, le ciel est moins bleu, la luminosité baisse et les journées raccourcissent, les envies de douceurs augmentent quant à elles...


C'est une forme de dépression qui toucherait 2 à 3% de la population et celle-ci n'a rien d'imaginaire, elle est également assez fréquente. Il semblerait que les femmes soient plus sujettes que les hommes, les enfants et les adolescents sont plus rarement touchés. On considère qu'une personne ayant tous les ans à la même période, du début de l'Automne (plus ou moins) au début du Printemps (plus ou moins) avec une diminution progressive des symptômes à l'approchedes beaux jours, peut souffrir de TAF (Trouble Affectif Saisonnier),

Les symptômes varient selon chacun cependant, certains sont identiques d'un individu à l'autre, manque d'énergie, de plaisirs, manque d'attention, de concentration, tristesse, troubles de l'humeur, et très souvent envie d'aliments "réconforts", (avec risque de prise de poids) ainsi qu'un grand besoin de sommeil.


Mais alors, quelles peuvent être les causes de ce mal-être me direz-vous?


Il semblerait que la baisse de lumière soit l'une des principales causes de la dépression saisonnière celle-ci étant de plus faible intensité, 10 000 Lux à 20 000 Lux contre 50 000 à 100 000 Lux en été de plus, nous sommes davantage enfermés à cette saison et exposés à la lumière artificielle dont l'intensité varie de 50 à 500 Lux, c'est dire la différence!


La lumière joue un rôle très important au niveau de notre horloge biologique celle-ci s'ajustant en permanence grâce entre autres à la lumière, elle influe et agit sur plusieurs fonctions dans notre organisme en suivant des rythmes précis comme par exemple, les cycles veille-sommeil, mais également la sécrétion de certaines hormones, dont la sérotonine...


Beaucoup d'études menées ont démontrées le lien entre manque de lumière et état dépressif.


C'est l'exposition à la lumière artificielle à large spectre de personnes souffrant de dépression durant la période hivernale qui fit constater au Dr E.Rosenthal (Psychiatre et chercheur Dr Norman E.Rosenthal) le lien entre lumière et dépression, car il nota une amélioration certaine de leur état;


C'est bien joli tout ça, mais mon blues...je fais quoi avec?


Et bien, pourquoi ne pas tenter la luminothérapie, vous en avez très certainement déjà entendu parler. C'est une bonne alternative tout en considérant que l'idéal reste l'exposition à la lumière naturelle au moins 30 minutes/jour. Donc, la luminothérapie est une lampe qui génère une lumière blanche intense, dépourvue d'UVA et d'UVB, d'une intensité variant entre 2 500 et 10 000 Lux, ce qui est un apport suffisant au quotidien.

D'après les études sur ce sujet, il a été estimé qu'il y aurait entre 60 et 90% de réussite suite à des cures de photothérapie ou Luxthérapie.


Il est important cependant d'observer certaines règles pendant une cure, il ne faut pas regarder la lumière et il faut s'exposer de manière progressive. Une cure dure quelques semaines.


Il est également important de considérer qu'un diagnostic médical doit être posé avant tout, il y a également des contres indications à l'exposition de ce type de lumière : des lésions aux yeux, ou des maladies oculaires, il faut être prudent.


Pour aller plus loin sur la luminothérapie, article de passeport santé ici


Ne pas oublier aussi, les massages énergétiques , l'ostéopathie, l'acuponcture, la marche, le vélo... car l'hygiène de vie est importante aussi... et s'oxygéner reste une excellente thérapie!


La place de la naturopathie dans la dépression saisonnière :


Les premiers conseils seront bien évidemment d'ordre alimentaire pour un apport suffisant en vitamines (B1, B2, B6 et D, D3) et minéraux (magnésium), d'oméga 3. Cette alimentation doit être adaptée à chacun bien sûr, en fonction de votre tempérament et de votre terrain.


Parmi les aliments à privilégier, il y aura :

  • Les poissons gras riches en Oméga 3 (sardine, maquereau, saumon, anchois...) il est possible d'apporter sous forme de compléments nutritionnels également des capsules huileuses (huile d'anchois sauvages, d'algues pour les Vegans, ou astagxanthine) des graines (graine de Lin, de noix..)

  • Des légumes verts, pour leurs apports en vitamines, magnésium, minéraux (épinard, brocoli, chou, salade, blettes, cresson...)

  • De l'avoine, amande, cacahuète, levure de bière pour les tryptophane qui ont un rôle d'antidépresseurs, jouent sur le sommeil et la bonne humeur.

  • Des fruits (à manger seuls) pour leur apport en vitamines, minéraux, en fibres.

  • Le pollen a toute sa place ici, en cure.

Ensuite, il est possible d'avoir un apport de plantes adaptogènes qui auront la capacité de jouer sur l'humeur et donc le bien-être. nous pouvons trouver par exemple :


  • L'eleutherocoque, qui favorisera l'équilibre nerveux et sera utile pour lutter contre la fatigue,

  • La rhodiola, "Racine de l'or" qui permet de retrouver un moral d'acier, amène dynamisme et vitalité

  • L'astrgale qui calme l'anxiété...


D'autres plantes sont également utiles, le safran, le magnolia, schisandra...


Je porte aussi une attention toute particulière au plasma marin (attention aux contre-indications, HTA, femme enceinte et allaitante, enfant en bas âge) ,qui est d'une grande aide dans de multiples domaines.



En conclusion


Sortez et profitez de la lumière extérieure, c'est la meilleure, adaptez vos repas en y ajoutant des aliments riches en oméga 3, vitamines, minéraux, fibres et surtout, privilégier le frais et fait maison, si besoin, faites une cure de luminothérapie et prenez quelques compléments nutritionnels, votre naturopathe peut vous accompagner à ce sujet pour adapter la posologie.




"L'automne est un andante mélancolique et gracieux qui prépare admirablement le solennel adagio de l'hiver"

George Sand

La Naturopathie est une médecine « non conventionnelle » et ne se substitue en aucun cas à un traitement médical et ne dispense en aucun cas de consulter et/ou de suivre les recommandations allopathiques.



Sources: PLantesetsanté -Passeportsanté - Nana turopathe - Mes cours FLMNE et ELPM


#dépressionsaisonnière #dépression #automne #hiver #blues #naturopathie #coupdeblues #nutrition

50 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout