Le coing et ses bienfaits


Le coing est le fruit du cognassier. En diététique Chinoise, on lui attribue une valeur acide et douce et une nature un peu tiède. Il se consomme de septembre à novembre.


C'est un fruit originaire des Balkans.


Il est surtout connu sous la forme de pâte, la fameuse pâte de coing, vous connaissez ?


Le coing apporte des fibres, dont beaucoup de pectines.


La pectine est une forme de glucide végétale qui présente un intérêt certain pour la santé. Elle va surtout avoir une action sur le cholestérol et la glycémie. La pectine est une fibre soluble et est un bon régulateur du transit intestinal. La pectine joue un rôle de coupe-faim, donc très utile dans les régimes.


Sa chair très dure, fait qu'on le consomme plutôt cuit. Il est riche d'antioxydants et riche en eau, il est également très peu calorique avec un indice de 30 Kcal.


Le coing contient du potassium et est utile pour maintenir le PH sanguin, favoriser la production d'acide chlorhydrique de l'estomac et donc la digestion. Il contient également du cuivre, très utile au niveau sanguin et dans réparation des tissus de l'organisme, mais également dans les défenses immunitaires. Du fait de la présence de pectine, il a donc une action sur le taux de cholestérol et de glycémie, il favoriserait la satiété.


Des recettes sucrées/salées:


Pâte de coings : Une très bonne recette sur le site du journal des femmes ici


Gelée de coings: pour illustrer la recette suivante ici en détail


Faire cuire 2 kg de coings épluchés, épépinés et coupés en morceaux dans un faitout et couvrir d'eau.

Laisser cuire jusqu'à ce que la pointe d'un couteau rentre facilement puis, les égoutter , les passer au mixer.


Mettre dans le faitout la purée obtenue et ajouter 1 bâton de cannelle et environ 1 Kg 5 de sucre. Laisser cuire environ 20 à 30 minutes ajouter pendant ce temps-là un peu de jus de citron.


Dans un plat creux recouvert d'une feuille de papier sulfurisé, verser la préparation sur environ 2 cm et laisser sécher plusieurs jours avant de déguster avec modération.


Une autre recette du même site, (elles sont excellentes), pour Noël qui approche à grands pas



Bouchées de pain d'épices


Cliquez sur la photo (pour la recette du journal des femmes, Sinon ma version ci-dessous :


Tranches de pain d'épices toastées,

Tartiner de chèvre frais travaillé avec du persil, poivre, ail, ciboulette.

Refermer avec une autre tranche de pain d'épices.

Déposer un peu de gelée de coing, décorer d'une tige de ciboulette.



Conclusion :

Le coing n'est pas un fruit qui a le vent en poupe et c'est bien dommage, il a pourtant des qualités indéniables sur le cholestérol, la digestion, le transit intestinal, des qualités antioxydantes, il est très intéressant dans les recettes sucrées salées, dépêchez-vous c'est encore la saison pour s'en procurer et préparer cette délicieuse recette ci-dessus à Noël.


La Naturopathie est une médecine « non conventionnelle » et ne se substitue en aucun cas à un traitement médical et ne dispense en aucun cas de consulter et/ou de suivre les recommandations allopathiques.



Sources: Passeport santé - Propriétés diététiques et médicinales de nos aliments et épices -

70 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout